Partenaires Européens

Université de Santiago de Compostella en Espagne (Université Coordinatrice)

L’USC, fondée en 1495, est la plus importante université en Galice avec une dimension internationale qui lui a permis d’acquérir de l’expertise dans la gestion de projets de coopération internationaux en participant activement dans différents projets et réseaux. Elle est l’une des premières universités européennes à avoir adopté le système ECTS et classée comme 10ème université espagnole. L’une des priorités de l’université est l’internationalisation. Elle reçoit chaque année plus de 1.500 étudiants étrangers.

Dans le domaine de la gestion de projets, l’USC a coordonné des projets dans divers domaines, tels que: Tempus JEP331187 « La gestion des offices internationaux », bourse d’Erasmus Mundus VCE lot 15, 16, 17 et lot 9, 20b. Elle participe, comme partenaire, dans plusieurs projets internationaux tels que: Tempus, Alfa, Comenius, E-Learning, EQUAL, Grundtvig, Media Plus, Erasmus Mundus VCE lot 9 et 15, le Master Erasmus Mundus « Crossways », Leonardo da Vinci etc.

Université de Murcie en Espagne

L’Université de Murcie est l’organisme de recherche le plus important dans sa région. La recherche est l’un des piliers de l’Université. Elle compte 312 groupes de recherche et 3 instituts universitaires de recherche qui sont en cours de constitution.

L’UM vise à renforcer son attractivité et sa visibilité, notamment à l’international. Elle participe à plusieurs projets internationaux couvrant diverses thématiques. Elle est coordonnatrice du projet Tempus « NORIA » et du projet Erasmus Mundus action 2 lot 1 « Eu-Mare Nostrum » et Erasmus Mundus action 2 lot 13 Mover et participe comme partenaire à plusieurs programmes internationaux tels que: Alfa, Comenius, E-Learning, Grundtvig, Media Plus,

La gestion et le montage de projets internationaux à l’UM est une tâche de l’office des relations internationales qui dispose d’un personnel (19) avec des compétences dans le domaine de la gestion et le montage de projets internationaux.

Université Degli Studi di Messina en Italie

L’UniMe est structurée en 21 Départements et compte environ 30.000 étudiants (Licence et Master) et environ 300 doctorants.

Elle dispose d’un Secteur Relations Internationales qui s’occupe principalement de programmes de mobilité et de conventions internationales, avec des compétences dans le domaine de la gestion et le montage de projets internationaux. Actuellement, UniMe est partenaire de 2 Projets Erasmus Mundus Action 2 Lot1 et du projet LLP/Erasmus, coordinatrice d’un Projet Atlantis (Joint Master Degree). Durant les derniers années UniMe a coordonné un projet FP7 et a été partenaire en 4 Projets FP7.

l’UniMe a développé des partenariats avec des Universités étrangères pour la promotion de projets de recherche et de programmes d’échange, principalement avec des Universités de la rive sud de la Méditerranéenne. Elle participe, en effet, à des réseaux internationaux comme UniMed, Tethys, pour le Bassin Méditerranéen et EUA (European Universities Association) au niveau européen.

Aix Marseille Université en France

L’AMU est l’une des plus grande université de par le nombre de ses étudiants, de ses personnels et par son budget. Autant d’atouts, au-delà des résultats d’ores et déjà notables dans le domaine de l’enseignement et de la recherche, qui font d’AMU un EES et de recherche d’excellence.

Couvrant une variété de champs disciplinaires (Santé, Sciences et Technologies, Arts, Lettres, Langues et Sciences Humaines…)structurés en 21 composantes, AMU accueille prés de 71000 étudiants, dont 10000 étudiants internationaux, 7500 personnels, 12 écoles doctorales et près de 4500 doctorants. Elle est composée de 132 structures de recherche en lien avec les plus grands organismes de recherche. AMU s’appuie sur un réseau de partenaires internationaux dans l’espace euro-méditerranéen via le réseau TETHYS qui se compose de plus de 50 universités de 13 pays du pourtour méditerranéen. L’AMU a une forte expérience en montage et gestion de projets européens de formation, de mobilité internationale et Recheche

PRES l’UNAM (Université de Nantes, Angers, Maine) en France

L’UNAM est née de la volonté des acteurs de la recherche et de l’ES de la région Pays de la Loire de mener une politique concertée. L’UNAM rassemble 11 membres fondateurs et 20 membres associés. L’UNAM vise à renforcer l’attractivité et la visibilité, notamment à l’international, de ses établissements membres.

L’UNAM c’est 11 000 personnels dont 4 200 chercheurs, enseignants-chercheurs et enseignants, 76 000 étudiants dont 2300 doctorants, 124 laboratoires et structures de recherche, 9 écoles doctorales.

Le service Europe et recherche de L’UNAM assure la mission globale de coordination et d’animation du dispositif d’appui à la recherche. Le montage de projets européens de recherche est le coeur du métier de ce service depuis 2005. Il a une grande expérience en matière d’accompagnement des chercheurs pour le montage de projets internationaux et notamment de recherche, au titre du PCRD. Composé de 10 personnes, il se propose de mettre à profit son expérience dans le cadre de MonProG.

Partenaires Marocains

Université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès

A travers ses 12 établissements, l’USMBA offre des formations dans trois champs disciplinaires: Lettres et Sciences Humaines, Sciences et Techniques, Sciences Juridiques, Economiques et Sociales.

En vue de développer son rayonnement international, elle a conclu un grand nombre d’accords avec des institutions internationales et participe à des projets internationaux. L’assistance des universitaires lors de l’implication dans des projets est assurée par le Service Commun de Coopération Internationale, dont la responsable a reçue une formation sur les programmes européens dans le projet Tempus IGBRIU. Ce Service est à son tour assisté par les Services de la Recherche et Financier lors de la gestion des projets.Le nombre de projets s’accroît ce qui met l’USMBA dans l’obligation de mettre en place une structure dédiée au montage et à la gestion de projets internationaux.Ceci lui permettra d’honorer ses engagements à l’international et de renforcer encore mieux sa participation à ces projets

Université Abdelmalek Essaâdi de Tétouan

Située au cœur de la région de Tanger Tétouan, l’UAE compte 36000 étudiants, 780 enseignants et 520 personnels administratifs. Ses 11 établissements répartis sur Tanger, Tétouan et Larache couvrent les principaux champs disciplinaires.

L’UAE fait de l’ouverture au monde une de ses priorités, et s’inscrit dans une dynamique d’échanges et de coopération. Ces échanges offrent à l’université un nouvel espace pour amplifier son action, ils sont le garant de formation et de recherche de dimensions internationales lui permettant d’accueillir et de former les étudiants étrangers et d’offrir à ses étudiants et personnels l’opportunité d’un départ vers d’autres cultures.

Les coopérations universitaires, les accords bilatéraux, la participation aux programmes d’échanges Erasmus Mundus (7 projets) et Tempus (28 projets) en sont la preuve. Au cours de ces dernières années, l’UAE a signé des dizaines d’accords de coopération avec divers institutions de différent pays (France, Espagne,…).

Université Mohammed Premier d’Oujda

L’UMP est composée de 6 facultés et de 4 écoles. Elle forme des étudiants dans des domaines très variés par le biais de plus de 150 filières dans des domaines variés : les sciences, le droit, l’histoire, la géographie, les langues, la gestion, l’économie, la technologie, les sciences de l’ingénieur et la science de la médecine.

L’UMP accueille cette année plus de 45 000 étudiants à travers les sites d’Oujda, Nador et AlHoceima et emploie 706 enseignants chercheurs et 534 personnels administratifs et techniques tous dévoués à l’amélioration de l’émergence de la région de l’oriental et du MA.

Depuis sa création, l’UMP s’est dotée :

– d’une infrastructure de recherche appuyée à travers plusieurs partenariats ;

– de structures pédagogiques (départements, filières, Centres Doctoraux) qui gèrent les différentes formations ;

– de centres communs qui prennent en charge des activités de recherches fédératrices ;

– d’une structure administrative orientée vers la gestion participative.

Université Ibn Tofail de Kénitra

Créée en 1985, l’UIT est structurée autour de 4 établissements. Elle a pu développer au cours de ces dernières années des infrastructures de base, un potentiel très important d’encadrement, de formation et de recherche : 500 Enseignants chercheurs, 15450 étudiants , 48 Laboratoires de recherche, 4 chaire UNESCO, 1 bibliothèque universitaire, 1 centre de ressource en langues .

Grâce à l’expérience acquise par ses enseignants chercheurs et par ses équipes administratives, l’UIT présente un potentiel pédagogique, administrative et financière pour mener à terme son ouverture sur le secteur socio-économique.

A l’instar de toutes les universités marocaines, L’UIT a mis en place un service des Relations Internationales dont l’objectrif est la gestion de la coopération nationale et internationale, et en parallèle l’UIT a crée un autre service chargé de l’ingénierie, le montage et la gestion des projets.

Université Chouib Doukkali d’El Jadida

L’UCD, structurée autour de 5 établissements, compte 460 Enseignants et 196 administratif, 14 600 étudiants et offre 40Licence et 28 Master. Elle compte aussi 35 Laboratoires, 2 Unités de recherche associées au CNRST, 1 pôle de compétence en Sciences de la Mer et 2 centres d’Etudes Doctorales

Durant ces 2 dernières décennies, l’UCD a connu un regain d’épanouissement en matière de RS. En effet, l’UCD est classée parmi les établissements ayant une production scientifique de haut niveau durant ces 5 dernières années. Aussi, avec ses 300 étudiants inscrits en cycle Doctorat, et pour être à la pointe du progrès, l’UCD mène un grand nombre de projets de recherche en collaboration avec des partenaires UE comme les Tempus, Programme Life-Pays-Tiers de l’UE, Programme IRSES du PCRD.

Sur le plan de la de la Coopération internationale, L’UCD est membre de l’Agence Universitaire de la Francophonie ainsi que du Consortium d’Universités Euro méditerranéennes Sans Mur « TETHYS ».

Université Ibn Zohr d’Agadir

L’Université Ibn Zohr (UIZ) couvre 19 provinces relevant de 4 régions du Sud Marocain représentant plus de 50% du territoire national. Ses 10 établissements (5 Facultés et 5 Ecoles) sont répartis les 5 sites universitaires : Agadir, Ouarzazate, Taroudant, Laâyoune et Guelmim.L’UIZ a constamment œuvré pour participer au développement socio-économique de son environnement régional, à travers la mise en place d’une offre de formation diversifiée répondant aux attentes du marché de travail, l’encouragement des différentes activités de recherche et initiatives d’innovation et rayonnement dans les régions du Sud marocain. Actuellement, l’UIZ compte 54 000 étudiants et dispense 130 filières de formation. Ses 70 structures de recherche (équipes et laboratoires) regroupent 650 Enseignants-Chercheurs et 350 Doctorants. Une bonne partie des programmes d’enseignement et de recherche de l’Université et ses établissements a été faite en collaboration avec des partenaires nationaux et internationaux

Université Sultan My Slimane de Beni Mellal

Créée en 2007, l’USMS est structurée autour de 3 établissements : Faculté des Sciences et Techniques, Faculté des Lettres et Sciences Humaines et Faculté polydisciplinaire.

Ces établissements qui faisaient partie de l’Université Cadi Ayyad (Marrakech) pendant plus de 20 ans offrent des formations dans divers domaines.

L’équipe pédagogique de l’USMS comprend environ 270 enseignants-chercheurs permanents, encadrant environ 15000 étudiants en appliquant le système modulaire Européen LMD. L’USMS dispose d’une vingtaine de laboratoires de recherche accrédités.

L’USMS attache une importance particulière à la coopération internationale, et ce, dans le but de renforcer les échanges et la collaboration avec les universités européennes.

C’est pour ces raisons que l’USMS s’intéresse au projet Tempus MonProG qui va lui permettre comme ses partenaires marocains, de mettre en place une structure d’accompagnement dans le montage, la gestion et le suivi de projets de coopération internationaux.

Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des cadres, Direction de la Recherche Scientifique et de l’Innovation

La Direction de la Recherche Scientifique et de l’Innovationrelève du MESRSFC Marocain. Ses principales missions résident en la promotion et l’encouragement de la recherche scientifique et le développement technologique et l’innovation en mettant en œuvre des programmes et des mesures incitatives pour encourager la valorisation des résultats de la recherche et les liens entre universitaires et le secteur privé.

Cette Direction abrite actuellement le PIN (Le point d’information national) qui a démarré ses activités le 5 juillet 2005 (à l’époque cette Direction s’appelait Direction de la Technologie). Il constitue une interface entre les chercheurs et les activités de recherche communautaire et mène les actions suivantes :

– Organiser des journées d’information sur les PCRD

– Organiser des sessions de Formation thématiques auprès des acteurs de la recherche (universités, instituts, privée, etc.)

– Diffuser l’information sur les appels d’offre

– Aider à la recherche de partenariat au niveau Européen et autre

– Le PIN conseille et aide également les chercheurs pour le montage des projets …